Le Conseil Municipal des Jeunes à l'initiative d'un skate park

  • 4ecouv-5-2641

Le skateboard en France : 50 ans d’histoire. 

C’est un sport pratiqué par les jeunes mais pas seulement !

Au-delà de cette pratique sportive, implanter un skate park :
 
- implique les jeunes dans l’amélioration du cadre de vie
- créé un lieu de rencontres et d’échanges 
- invite à développer sa créativité 
- développe  la confiance en soi et la coordination du corps
- dynamise et fait vivre le lieu où il est implanté

 
Rendez-vous Samedi 26 Janvier 2019 à 11h à L’Espace Jeunes
pour échanger sur le projet et son implantation.

 
 

 



Vrai ou Faux ?
1- Un skate park c’est pour les « gamins » !

2- Un skate park c’est bruyant !

3- Faire du skate c’est dangereux !



Réponses : 
1- Faux, deux références actuelles : Tony Hawk et Rodnez Mullen ont la quarantaine.

2- Faux, ce sont les expériences hasardeuses du milieu des années 90, avec modules faisant office de caisses de résonance, qui ont contribué à cette légende répandue. L’étude américaine, menée par le service “Recreation and parks department” de la ville de Portland dans l’Oregon (lieu incontournable pour l’amateur de skatepark), a tranché au milieu des années 2000 : une structure bien réalisée de 929 m2 émet moins de bruit constant qu’une circulation automobile légère et beaucoup moins qu’un petit stade à surface égale.

3- Faux, Directeur médical du Centre de Rééducation du Sportif de Capbreton, le Docteur Pierre Puig a une vision d’ensemble des traumatologies : « ce n’est pas un sport plus dangereux que le foot, le rugby ou quoi que ce soit. Au contraire, je pense que cela développe des qualités de coordination, une approche et un rapport aux chutes qui sont plutôt positifs ».