Arrêter de vous enflammer : ne brûler pas vos déchets verts !

  • plaquette-brulage-web-sommaire-2290
plaquette-brulage-web-1-2291


En France on estime qu’un million de tonnes par an de déchets verts provenant de l’entretien du jardin des particuliers sont brûlés à l’air libre. Largement pratiquée cette activité est pourtant interdite depuis plusieurs années car cette combustion dégage de nombreuses substances polluantes, toxiques pour l’homme et néfastes pour l’environnement. Cette pollution réduit notre espérance de vie.



 
plaquette-brulage-web-2-2292

Des solutions alternatives adaptées existent, plus respectueuses de l’environnement, elles privilégient la valorisation des déchets verts plutôt que leur brûlage.

Les collectivités ont un rôle important à jouer en communiquant auprès de leurs concitoyens et en veillant à l’application de cette interdiction, mais aussi en facilitant la bonne élimination de leurs déchets verts. La compétence de salubrité publique relève du pouvoir de police du maire. Les règles de brûlage sont précisées au règlement sanitaire départemental.

Des supports pour accompagner les collectivités

Pour vous accompagner dans la communication sur l’interdiction du brûlage des déchets verts, la DREAL des Pays de la Loire met à votre disposition une plaquette et une affiche. Ces outils vous apportent des informations sur cette interdiction et les moyens possibles de valoriser ses déchets sans les brûler.

​Retrouvez toutes les informations ici ou sur le site internet de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement).